fide_logo_big

fide_sigle

Email |  

 Festivités du « 1er Novembre 1954 » à Constantine : Le 7ème Open National à la Gloire de Novembre : Sixième Septième Huitième et Neuvième Ronde

 

|

 

SIXIEME RONDE

NJILI PREND LES COMMANDES

La sixième ronde a permis au tunisien Njili Kamel d’accaparer le leadership du classement en solo après une précieuse victoire contre Goutali Tarek suite à une finale de dame supérieure ; Belouadah et Arab restent en course après leur victoires respectives sur Beldjoudi et Oussedik alors que la serie de joueur Sbaihi , Gueroui , Boulekrouche , Dahel,et Guettiche reviennent à la charge avec des victoires qui leur permet de se poster avec cinq points . La septième ronde va être décisive pour Njili Kamel qui a pris une bonne option pour le sacre mais il devra dépasser l’écueil de Arab Adlane qui lui-même possède toutes les chances de remporter le tournoi ; encore une rencontre explosive

SEPTIEME RONDE

ARAB ADLANE DECISIF !

La septième ronde a tenue toutes ses promesses avec la partie au sommet opposant Arab Adlane à Njili Kamel ; la rencontre a commencé par une lutte intense où l’initiative des évènements a été prise par le tunisien Njili qui obtient un certain avantage , mais qui a fait long feu devant la résistance de Arab Adlane , auteur d’un bouleversant retournement de situation qui lui donna d’abord l’avantage d’un pion puis d’une pièce puis du gain de la partie . De son coté Belouadah avec s’est imposée face à Goutali à la suite d’une contre-attaque bien mené tandis que Sbaihi Fares remonte suite à une victoire méritée contre le bouillonnant Sbaihi Fares ; Saim Bachir et Seraoui Mohcen reviennent à la charge en empochant le point de la victoire ; A noter le bon comportement du jeune Mohamed Arezki Nacer qui signe une belle victoire contre le vétéran Hamla Nabil accrocheur jusqu’au bout.

HUITIEME ET NEUVIEME RONDE

LES JEUX SONT FAITS , FAITES VOS JEUX !

Après la rencontre au sommet de la 7ème ronde entre les maitres Arab et Njili , les jeux étaient pratiquement faits bien que pour le leader Arab , il eut fallu passer les écueils des deux dernières rondes successivement contre le constantinois Gueroui Nasreddine et Ioualallen Lotfi de l’ASSN ; ce qu’il fit calmement avec assurance et sans prendre trop de risques ; la lutte pour la seconde place a été déterminé par le combat à couteux tirés entre le tunisien Njili Kamel et le maitre international Belouadah , un duel qui s’est terminée par la victoire du premier nommé à la suite d’une belle attaque à l’aile dame

Coté féminin , Hamza Amira de l’OMSE Bologhine et Yousfi Yasmine du CSBéjaia et Boudechiche Maroua réalisent un beau score final qui leur permet de remporter les récompenses prévus à cet effet .