fide_logo_big

fide_sigle

Email |  

 QUART DE FINALE DE LA 11ème EDITION DE LA COUPE D'ALGERIE INDIVIDUELLE TOUTES CATEGORIES : LA CHANCE SOURIT SOUVENT AUX PLUS FORTS !

 

DSC03263

La salle fédérale a abrité  le  dimanche 20 janvier 2013 les quarts  de finales de la 11ème Coupe d’Algérie Individuelle avec des rencontres fort intéressantes.  Voici des brefs commentaires sur les rencontres jouées que l’on peut retrouver sur le site chess-results.com :

Seraoui Mohcen (CEConstantine)  Ioualalen Lotfi (ASSN) 2-1

Les deux joueurs se lancèrent dans un combat sans merci, une attaque pour chacun et un score d’un point partout .La partie de tie-break sur un quart d’heure de réflexion fut passionnante jusqu'à ce que Ioualalen commit l’irréparable n’ayant pas prévu la surcharge d’une pièce qui veilla sur la promotion d’un pion . La finale qui en découlait était irrémédiablement perdue.  

Arab Adlane (NRJDely Brahim)  Khair Adem (USSMHadjout)2-0

Le maitre international Arab Adlane domina son très serein adversaire sur une plus grande compréhension positionnelle du jeu et par deux fois les gains furent obtenus sur une meilleure structure de pion et une disposition des pièces avantageuses . 

Talbi Chafik (NRMalki) Zemouli Aimen (NRMalki)1-2

Les deux joueurs annulèrent rapidement les deux parties longues pour ne se consacrer qu’à la partie tie-break où dès le départ Zemouli Aimen acquit l’avantage d’une pièce pour deux pions ; le sort fut jeté malgré la résistance héroïque adverse.  

Njili Kamel (ASSN) Messaoudi Elhadi (Cavaliers du désert Djelfa) 2-0

La première partie fut pour le maitre international tunisien facile à gérer, le gain ayant été obtenu suite à un début inférieur adverse, mais cependant lors la seconde rencontre, Njili Kamel passa à coté d’une défaite annoncée et le sort en a voulu autrement, Messaoudi commettant l’erreur fatale. La chance ne sourit-elle pas toujours aux plus forts ! comme le disait si bien le célèbre champion du monde cubain José Raoul Capablanca .