RSS Feed    Partager sur Facebook

DIAGRAMME DU JOUR



  Bookmark and Share

 CHAMPIONNAT ARABE DES JEUNES 2016 :

27 -Aout- 2016

L’Algérie puissance 7



 

Un record difficile à égaler, un record qui confirme la bonne santé de la base échiquéenne donnée à nos bouts de chou, au niveau des clubs et des équipes nationales des jeunes, un record qui après celui obtenu à l’échelle africaine, nous remet au diapason de la scène échiquéenne arabe. Le Djerba Sun club hôtel ou se sont déroulés du 21 au 30 juillet 2016 les championnats arabes des jeunes, des U8 aux 20, est tombé sous le charme de ces petits verts qui ne l’ont quitté qu’avec seize médailles autour du cou.


Dix pays ont pris part à ce championnat, soit plus de 140 athlètes répartis sur quatorze catégories, sept pour chaque sexe.
Les algériens ayant conquis quatre titres arabes lors de l’édition précédente tenue à Agadir au Maroc, ont cette fois élevé la moisson à sept médailles d’or, cinq médailles d’argent et quatre médailles de bronze, ce qui a hissé notre pays au premier rang du classement par pays, loin devant l’Egypte (03 médailles d’or) et la Tunisie (01 médaille d’or).


Les champions arabes algériens ont pour nom Bousmaha Wassel –U12 garçons-qui nous a quand même fait couler des sueurs froides en jouant avec le feu parfois. Heureusement pour champion d’Afrique en titre, ses adversaires ont à chaque fois fléchi ui permettant souvent de recoller au classement jusqu’à les dominer au final. Brahmi Lamine –U14 garçons-, Maouchi Amina –U18 filles- ont malgré une défaite chacun, pu conduire le bal jusqu’au sacre final, Amina s’est même permis une nulle à la dernière ronde du tournoi, devenant du coup Maitre FIDE pour Lamine et Maitre Internationale Féminine pour Amina.

Abdi Zineb –U20 filles, et Nassr Rania n’ont-elles concédé qu’un demi-point,assurant le reste des points et offrant au pays  deux autres breloques en or, voire plus. Abdi Zineb Dina s’adjuge en effet la norme de Grand Maitre Internationale féminine, une première dans l’histoire des Echecs en Algérie, tandis que Rania s’offre la norme de WIM.

Nassr Lina chez les U14 n’a pas raté l’occasion de garder le titre acquis l’année dernière, avec un score presque parfait, elle vient donc de s’offrir un titre qui s’ajoute à son riche palmarès.  Manel en U10 a après un mano à mano avec son adversaire irakienne, forcé les choses au bout d’un tie-break magistralement négocié. Elle est la septième championne arabe algérienne.

Quant aux médailles d’argent, ils ont pour nom Rahem Samy, vice-champion des U8 garçons, Nassr Ryma en U8 filles, qui ont tous les deux fléchi au départage alors qu’ils étaient premiers ex eaquo, de même que Ouaret Abdelouhab chez les U18 garçons. Les deux autres médaillés d’argent sont Nassr Ali –U20 garçons- et Bakouche Narimane-U16 filles-. En plus de ces médailles, Zane Rayane et Allal Feriel ont remporté chacun une médaille de bronze en U12, garçons et filles, Aouachria Marwa et Nassr Ahmed chez les moins de 18 ans, filles et garçons.

A ces médailles, nous signalons les titres de candidat maitre obtenu par Nassr Ryma, celui de Maitre FIDE arrachés par Bousmaha et Brahami, la norme de Maitre Internationale acquise par Nassr Rania et celle de Maitre Internationale par Maouchi Amina, ainsi que la norme de Grand Maitre Internationale arrachée par Abdi, une première dans l’histoire des échecs algériens.

Ces résultats sont le fruit d’un travail entamé au niveau des clubs, suivi par la fédération algérienne des échecs à travers les nombreux stages qui ont précédé ces championnats, et les efforts des entraineurs nationaux présents à Djerba, entre autres messieurs Belkacem Krim, Yahiaoui Abdelkrim, Bousmaha Abderrahmanee et Nassr Nacer, accompagnés en cela par le chef de délégation et néanmoins membre de la Commission Technique Nationale,M.Abbou Jugurtha.  

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 


 
« | 0 | 1 | 298 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | Page 107 of 109 | 108 | »