DIAGRAMME DU JOUR



  Bookmark and Share

Troisième ronde du mémorial :

12- Nov - 2015

Sergei accroche Sergei 

 

Troisième ronde du mémorial : Sergei accroche Sergei

Si la deuxième ronde du tournoi a semblé plus ou moins terne en termes d’engagement et de spectacle, on notera tout de même quelques résultats inattendus, entre autres la nulle de Sid Ali Moussa face à Miladinovic et la victoire de Mahfoud Oussedik sur Mohamed Amine Haddouche. Arab Adlane a pour sa part poussé le GMI Savchenko au partage des points. La troisième ronde a par contre été très disputée, sur presque tous les échiquiers. Les présents n’ont pas été deçus par le spectacle produit, ils en ont vu de tout, des combinaisons, du beau jeu, et de la stratégie et de la stratégie contrée. Au premier échiquier, Sergei affronte Sergei.

Tiviakov avec les blancs, pousse le pion du roi, 1.e4. Dans un coin de sa tête, le vainqueur du Grand Prix du Président s’attendait surement à ce que son adversaire Kasparov réplique par 1…ç6, répétant la Caro-Kann jouée lors de la première ronde entre Tiviakov et… Kasparova (épouse de Sergei).

De l’ouverture a découlé une position caractérisée par des roques opposés, une attaque farouche des blancs sur l’aile roi et une faiblesse noire en e6. Alors que le match semblait plié,

Kasparov s’employa à aller vers une finale équilibrée, puis légèrement meilleure, mais insuffisante pour gagner, les deux GMI se quittèrent sur un score de parité. La nulle a aussi été décrétée dans la partie Malakhatko-Lazic au deuxième échiquier. Oussedik a tenu bon face à Sumets pendant les phases de début et de milieu de jeu.

Seulement, l’Algérois fut trahi par sa mauvaise structure de pions, tout comme fut surpris le Libyen Alnami par un sacrifice de tour dévastateur du Serbe Igor Miladinovic. Belouadah Saad a lui sauvé une position désastreuse face à Saifi Walid, alors que Hamdane n’a pas su profiter de l’avantage d’une pièce face à Zaibi.

Ce qui fait le charme des Echecs et en même temps leur cruauté, est qu’un avantage n’est jamais éternel, et qu’au bout, seul le point compte.

 

 

 

 

 

 

 


 

« | 0 | 1 | 230 | 31 | 32 | Page 33 of 87 | 34 | 35 | 3684 | 85 | 86 | »