DIAGRAMME DU JOUR



  Bookmark and Share

 Mémorial Kheireddine Ameyar

14- Juin - 2015

course-poursuite au sommet


A trois rondes de la fin, on s’achemine donc vers une lutte serrée pour le podium, le moindre demi-point a son importance, et il s’agit pour chacun des protagonistes de ne rien lâcher jusqu’à la partie ultime.


Les participants au mémorial enclenchent la deuxième phase du tournoi, les six premières rondes jouées ont fait qu’une pléiade de joueurs se disputent le podium.



Avec quatre points et demi se partagent la première place Sergei Kasparov, Vadim Malakhatko,Sergei Tiviakov et Andrey Sumets. Kasparov fait preuve d’aisance à l’ouverture et d’une prise d’initiative au milieu de jeu, réfutant toute nulle de salon. Malakhatko pour sa part se distingue par un style très correct ou il est difficile de détecter une quelconque faille. Tiviakov a après avoir assuré lors des premières rondes, récupère de ses efforts en s’offrant trois parties nulles. Quant à Sumets, il semble rattraper son retard de la première ronde, il s’accroche au peloton de tête et continue de lutter pour le sacre.


 


Les outsiders sont là, ils s’affichent même, parmi eux se trouvent deux verts. Ouseddik s’est offrt un GMI et annulé contre deux. A la sixième ronde, il a forcé Savchenko au partage et à la septième, ce fut autour de Lazic.



Le duel entre les deux meilleurs joueurs d’Algérie n’a encore une fois, pas connu de vainqueur. Les observateurs sont désormais habitués à la nulle entre Haddouche et Arab. Le Libyen Mosab Gator clôt cette série de poursuivants. A trois rondes de la fin, on s’achemine donc vers une lutte serrée pour le podium, le moindre demi-point a son importance, et il s’agit pour chacun des protagonistes de ne rien lâcher jusqu’à la partie ultime.


 

PHPagination Error: Current page is greater than end page