DIAGRAMME DU JOUR



  Bookmark and Share

 CHAMPIONNATS ARABES DES JEUNES :

12 - Jan - 2015

ENCORE DES MEDAILLES POUR L’ALGERIE.

 


Après un parcours euphorique aux championnats d’Afrique « Youth », les jeunes verts ont renoué avec la compétition régionale, l’espace des championnats arabes des jeunes garçons que la ville émiratie d’Abu Dhabi a accueillis du 02 au 11 Janvier 2015. Conduite par le membre du bureau fédéral OURZEDINE Abdallah et des entraineurs de l’équipe nationale des jeunes, la délégation algérienne était composée des champions d’Algérie des catégories allant de U08 à U18 ans. Il s’agit de Benyahia Safine, Yettouche Yaristan, Araoun Saadi, et les frères Nassr Ahmed et Ali. Dès l’entame de la compétition, les petits verts se sont engagés dans la mêlée avec comme objectif principal de jouer les premiers rôles dans chaque catégories. Benyahia Safine a d’ailleurs confirmé tout le bien qu’on pensait de lui. Un jeu solide, pianissimo à l’italienne, et une bonne vision tactique ont fait que le bougiote prenne les devants sur ses adversaires, mais échoue face à l’Egyptien, ce qui lui permet tout de même de se placer en seconde position et arracher la médaille d’argent.



Chez les U10, Yettouche Yaristan a bien commencé son tournoi, un score parfait de trois sur trois l’a mis en orbite pour la course au sacre. Si ce n’était un excès de précipitation et une imprécision technique intolérables à ce niveau, la quatrième partie face au jordanien Malik Saif aurait tourné à la faveur de Yaris. Pire que ça, et malgré que la course fut relancée, le Tiziouzéen a fléchi face à l’autre Jordanien qui lui a imposé le partage des points. Néanmoins, Yettouche rentre au pays la médaille autour du cou, en argent encore, comme celle arrachée aux championnats d’Afrique.


Le récent champion continental des Moins de douze ans aurait pu prétendre à une place au podium. Une méforme due au surmenage l’a relégué à un classement en deçà du niveau auquel Adrar Sofiane nous a habitués.



Araoun Saadi continue son bonhomme de chemin vers le panthéon des Echecs Arabes et Africains. Une deuxième médaille d’argent dans la catégorie des moins de quatorze ans arrachée de haute lutte, confirment tout le bien qu’on pensait du joueur.



Nassr Ahmed engagé dans les moins de seize ans, a lui aussi confirmé sa régularité et sa progression continue. Au-delà du classement et de l’autre médaille d’Argent acquise, il demeure que le niveau change en mieux, et c’est tout ce qui est demandé.



Quant à Nassr Ali, il semble revenir petit à petit au niveau qui lui est le sien, malgré des ratages en milieu de chemin. Le Maitre International Algérien pouvait prétendre à une médaille de meilleure couleur, mais voilà qu’il rentre avec une breloque d’Argent au pays.

Ces résultats confirment encore une fois le travail prôné au niveau de la base, axé sur la formation, la détection et le suivi des jeunes talents. La multiplication des tournois en leur faveur ne fera qu’élever leur niveau et les rapprocher de ce qu’il y a de meilleur dans leur catégorie.



 
« | 0 | 1 | 2 | 3 | 4 | Page 5 of 87 | 6 | 7 | 8 | 9 | 1084 | 85 | 86 | »