RSS Feed    Partager sur Facebook

DIAGRAMME DU JOUR



  Bookmark and Share

Championnat national des jeunes :  

05 -Jan- 2016

Forte participation à Tlemcen


 



On peut dire au final que les clubs formateurs l’ont emporté, par la grâce des efforts et des sacrifices consentis par les dirigeants, les entraineurs, les joueurs et les parents de joueurs. Ils sont 232 échéphiles, issus de 17 wilayas et jouant pour 40 clubs qui se sont affrontés sur l’échiquier du 26 décembre 2015 au 02 janvier 2016 à Tlemcen, puisque c’est sur la capitale des Zianides que le choix d’organiser le championnat d’Algérie des jeunes catégories de la saison 2015-2016 a été porté.  La compétition s’est déroulée à l’université Abou Bakr Belkaid, en neuf rondes tel que stipulé par le règlement du tournoi, à la cadence d’une heure trente minutes avec incrément de trente secondes par coup. La présence des qualifiés issus des régionaux, ainsi que des médaillés de la saison précédente et des joueurs détenteurs de titres internationaux a fait que les championnats se jouent à un niveau bien élevé, en voici le film...


U8 Filles : la lutte jusqu’au bout du souffle

Elles étaient neuf filles à prendre part au championnat des moins de huit ans, ce qui a mené les organisateurs à plaider pour un système round-robin dans lequel chaque joueuse allait rencontrer toutes ses adversaires.  Les neuf rondes jouées n’ont pu déterminer la championne, ni même une place au podium, à l’épuisement de tous les critères de départages, hormis le tie-break. Au recours au tournoi rapide -15 minutes- entre les trois protagonistes à égalité de points, ce fut toujours le ballotage, ne restait alors que le blitz. Au terme d’un tournoi éclair palpitant, Nassr Ryma a remporté le titre devant Dahmani Aya Maylina et Ait Ali Yahia Sabrina.


U8 Garçons : a la découverte des futurs champions


La compétition masculine fut elle aussi, un régal tellement elle a créé cette mosaïque entre l’innocence  et l’intelligence. Le champion régional centre, Rahem Samy, inaugure bien un palmarès qui s’annonce riche, vu les prédispositions montrées par ce jeune qui a terminé invaincu, à un point d’avance sur Foughali Aghiles Mohamed, et un point et demi sur Kendi Maher.


U 10 Filles : Une Nassr en cache une autre

 


Le championnat des U10 filles était lui aussi serré au point ou on a du recourir au départage pour connaitre la championne qui fut finalement, Nassr Manel, sacrée à la faveur de sa victoire sur sa concurrente directe Ait Ali Yahia Lydia.  La troisième place est revenue à Djerroud Chahrazed qui a eu le mérite de battre la championne mais n’a su etre efficace pour la suite du tournoi.


U10 Garçons : Benyahia joue et gagne


Le vice-champion d’Afrique Safin Benyahia a comme prévu, remporté le titre de sa catégorie.  Avec une avance confortable, Safin a gardé un titre qu’il a acquis l’année dernière, il confirme donc qu’il reste une valeur sure du futur échiquéen. Foughali Younes s’est classé deuxième de la catégorie et  Tchouar Chouaib troisième.

 


U12 Filles : Une championne nommée Chabane


Après son sacre en Arabie et en Afrique, voilà que Chabane Lina confirme tout le bien qu’on pense d’elle. Elle a dominé sa catégorie de bout en bout et c’est logiquement qu’elle surpassé ses concurrentes, entre autres Allal Feriel, vice-championne, et Adouane Selma troisième.


U12 Garçons : Yettouche reprend son titre


Le championnat des U12 garçons a lui aussi souri à un international. Yettouche Yaristan a fait preuve d’une grande concentration et d’une bonne maitrise du sujet, malgré un flottement à la septième ronde. Le joueur qui a battu Yettouche s’appelle Zane Rayane, il a pris la deuxième place, alors que Cheikh Boukal a arraché la médaille de bronze.



U14 Filles : Nassr Lina n’a pas tremblé


C’est tout en logique que la double championne Arabe et d’Afrique Nassr Lina a remporté le titre national. Le long des neufs rondes, elle n’a concédé qu’un demi-point,  face à la troisième du tournoi Boubendir Nesrine. Quant à la médaille d’argent, elle a été portée au cou de Maameri Insaf.


U14 Garçons : Leffad Samy à l’arrachée


A la fois passionnante et stressante, la compétition des U14  a été suivie avec beaucoup d’intérêts par les nombreux amateurs du noble jeu venus découvrir ces talents en herbe. Passionnante tellement le niveau était appréciable et relativement homogène, stressante car les choses n’ont été mises au clair qu’aux derniers moments de l’épreuve, lorsque Samy Leffad a définitivement inscrit son nom sur les tablettes  des champions d’Algérie. Assem Abderrezak n’a pu défendre son titre, il s’est contenté de la seconde position. Brahmi Lamine lui est venu juste derrière, une troisième place à la clé.

 



U16 Filles : Bakouche rafle la mise


Il a été dit que la catégorie des U16 deviendra l’apanage des constantinois. Bakouche Narimene a ouvert le bal chez les filles. Invaincue à la suite des neuf parties disputées, Narimene a pris le dessus sur Nassr Rania, qui s’est contentée de la deuxième place,  et Guenadez Amina, venue juste après au classement. Bakouche succède donc à une autre constantinoise, Aouachria Marwa qui a remporté le prix de cette catégorie la saison passée.


U16 Garçons : Maher la révélation


Quelle surprise créée par Farah Maher Souleimane ! Face à une concurrence des plus rudes, le désormais champion d’Algérie a joué sans complexe, défiant ses vis-à-vis l’un après l’autre et sachant s’en sortir de chaque piège tendu. Sept victoires et deux nulles ont permis à Farah de se placer sur la plus haute marche du podium, tandis que Araoun et Boulerns ont respectivement pris la deuxième et la troisième place.



U18 Filles : Maouchi Amina et les autres   


La récente championne d’Afrique a dominé l’épreuve de sa catégorie de bout en bout. Ne concédant qu’un demi-point, Maouchi a dès le début du tournoi imposé un rythme auquel aucune concurrente n’a pu résister. En toute aisance, elle a mené les débats avec un point et demi d’avance sur Aouachria Marwa et Oussedik Nassila.


U18 Garçons :Ouaret Abdelouhab vous salue !


La catégorie des moins de dix-huit ans garçons a été des plus disputées. La quasi majorité des parties est allée au zeitnot, moment fatidique ou tout moment d’inattention est chèrement payé.

 


A l’issue des neuf rondes, le classement final a donné vainqueur le champion d’Afrique Ouaret Abdelouhab. L’autre champion d’Afrique Nassr Ahmed s’est classé troisième, derrière le prometteur Cherifi Razik.

Les résultats par équipes ont fait ressortir l’ESTizi-ouzou en tête avec cinq titres, cela récompense la politique du club basée sur la formation et le développement des jeunes talents, vient ensuite le BCE qui avec trois médailles d’or reprend sa place de locomotive des clubs de sa wilaya –Bejaia-, et s’offre comme toujours le statut d’adversaire principal de l'EST, et le CS Bejaia qui lui aussi se place en sérieux outsider et comme les deux clubs, en réservoir des membres de l’équipes nationales des jeunes qui rentre de plain-pied dans la préparation des futures échéances, à commencer par le championnat Arabe des jeunes prévu en Tunisie le 26 mars prochain.


On peut dire au final que les clubs formateurs l’ont emporté, par la grâce des efforts et des sacrifices consentis par les dirigeants, les entraineurs, les joueurs et les parents de joueurs.


 
« | 0 | 1 | 271 | 72 | 73 | Page 74 of 87 | 75 | 76 | 7784 | 85 | 86 | »