RSS Feed    Partager sur Facebook

DIAGRAMME DU JOUR



  Bookmark and Share

Bilan des activités 2015 

06 -Jan- 2015

Rétrospective : retour sur les évènements échiquéens de l’année 2015


L’année 2015 vient de tirer sa révérence, une année durant laquelle plusieurs évènements échiquéens se sont produits. Nous faisons à travers cet article la rétrospective des faits ayant marqué l’an 2015.


Programme national : de l’activité en permanence


Le calendrier des compétitions officielles de 2015 a été accompli dans sa totalité, conformément au plan d’action fédéral. La diversification des lieux de compétition et les efforts fournis pour améliorer les conditions d’organisation a fait que les championnats et coupes se déroulent comme souhaité, dans la bonne ambiance et le fair-play absolu.
La tenue des régionaux pour les jeunes, les juniors et la coupe individuelle, la demi-finale féminine et les régionaux puis la demi-finale en toutes catégories ont donné lieu à des finales de qualité.

 



Dans l’ensemble, les favoris n’ont pas tremblé. Chez les jeunes, ce fut encore le duo Bejaia-Tizi-Ouzou qui a mené le bal, avec un avantage numérique pour Bejaia cette année. Les juniors Nassr Ali et Abdi Zineb ont confirmé leur posture de N° 01 dans leur catégorie, de même que Haddouche Amine et Latreche Sabrina chez les séniors, tandis que l’édition 2015 de la coupe d’Algérie individuelle a souri au maitre national Nassr Ali.


Haddouche et Latreche ont réalisé chacun un triplé historique, très difficile à égaler. Ils sont tous deux champions du jeu classique, rapide et en blitz.
Le siège fédéral a renoué avec la compétition en accueillant entre autres la phase finale de la coupe individuelle, les championnats par équipes des U20 et féminin, ainsi que la coupe d’Algérie par équipes, relancée après plusieurs années de mise en veille. Quant aux championnats par équipes séniors, Biskra a accueilli celui de la deuxième division et Tiaret celui de l’élite, alors que Batna a été l’hôte du championnat par équipes des moins de 14 ans.


 


Les championnats des U20 et féminin ont été remportés par l’EST, celui des U14 est revenu à Akouas Médéa, alors que le championnat toutes catégories a été encore une fois, dominé par l’ASSN. Le NRM a remporté la coupe d’Algérie par équipes, quatre équipes ont composté le ticket d’accession pour la D1, il s’agit de l’USMB, El Manar, l’USB et l’ES Tolga.

 

Organisation sportive : La dimension internationale


L’expérience acquise par le bureau fédéral dans la gestion des compétitions internationales née du championnat d’Afrique junior a été capitalisée.
Le tournoi du Président, l’Open international de Bejaia et le mémorial Kheireddine Ameyar ont été une réussite, des joueurs de grande renommée ont visité l’Algérie pris part à l’un ou aux trois tournois et ont exprimé leur grande satisfaction quant aux conditions offertes par l’Algérie répondant aux hautes normes internationales.


- Les Olympiades des jeunes furent un évènement grandiose, historique et tout simplement exceptionnel. Voir des jeunes venus des 48 wilayas disputer un tournoi d’échecs fut tout simplement magique.


Equipes nationales : la bonne moisson

 



Qu’elle fut pleine cette année en compétitions internationales, des deux sexes et pour toutes les catégories.
Les jeunes se sont particulièrement distingués avec quatre titres arabes et huit titres africains sur un total de 13 médailles à l’échelle arabe et autant sur le plan africain. Les doubles champions ont pour noms Chabane Lina, Maouchi Amina, et les sœurs Nassr, Lina et Rania.
Les juniors ont poursuivi la moisson, un doublé méditérranéen auquel s’est ajoutée une médaille de bronze arrachée par Nassr Ali et une autre en argent cette fois-ci, œuvre de Abdi Zineb.


L’équipe sénior n’a aussi pas fait dans le détail. Deux médailles d'or, une en argent et trois en bronze au championnat d’Afrique, deux médailles d’or, quatre médailles d’argent, en blitz et une en  bronze aux championnats arabes et deux médailles d’argent aux championnats méditerranéens, tel a été le bilan de l’équipe nationale sénior.


Activité des ligues : ça a bougé en 2015


Les quatre coins du pays ont connu une activité intense durant l’année écoulée. Championnats et coupes de wilayas, Opens locaux et nationaux, ainsi que tournois mensuels ont caractérisé cette année l’activité des ligues de wilayas et les clubs d’échecs. La FADE n’a pas lésiné sur les moyens tant logistiques que financiers pour contribuer à la réussite de ces évènements qui ont drainé beaucoup de joueurs dont des anciens qui reprennent joyeusement l’activité.


La formation a aussi été de mise. Plusieurs stages d’arbitrage et d’initiateurs ont été organisés à l’échelle nationale et locale, un séminaire national des arbitres a permis à ces derniers de mettre à jour leurs connaissances, vu que la FIDE a apporté quelques changements à la règlementation. Les ligues de Bejaia et de Tizi-Ouzou ont ou intégrer les échecs dans le cycle de formation des entraineurs de premier degré, une première dans l’histoire de notre chère discipline.


Sur le plan de la représentation algérienne à l’échelle internationale, l’Algérie a affirmé sa présence en arrachant la présidence de la commission d’éthique au sein de l’union arabe, comme elle a été activement représentée dans les évènements organiques de la confédération africaine, de l’union méditerranéenne et de la fédération internationale.


Evocation : Racim et Abdelatif, toujours dans nos esprits

 


 
On ne peut parler de l’année 2015 sans évoquer les noms de ceux qui ont rejoint l’autre monde, Ziani Racim et Henni Abdelatif entre autres. Ayant marqué la scène échiquéenne non seulement par leur talent, mais par leurs qualités humaines surtout, ces deux défunts méritent qu’on leur rende hommage, une énième fois.


 
« | 0 | 1 | 272 | 73 | 74 | Page 75 of 87 | 76 | 77 | 7884 | 85 | 86 | »